shadow_left
 
French (Fr)English (United Kingdom)
Shadow_R
   
Eco-Bat


Eco-Sai

aaa

 
Cours de formation

Ecobilans dans le domaine de la construction 

Le domaine de la construction génère d'importants impacts sur l'environnement de par l'énergie consommée durant la phase d’occupation et par les matériaux de construction utilisés. Il est possible de quantifier ces impacts afin d’optimiser les choix constructifs des bâtiments et de réduire leurs impacts sur l'épuisement des ressources ou leurs émissions de gaz à effet de serre.

Pour atteindre ces objectifs, différents cours de formation sont ouverts à toute personne désireuse d'acquérir de nouvelles compétences sur les écobilans dans le domaine de la construction. Deux cours théoriques présentent les bases concernant les écobilans des matériaux, des éléments de construction et des bâtiments. Le cours "Lesosai & les labels ECO" utilise les outils développés par le LESBAT (module ECO et ECO+).

Date et lieux des cours :

Nom du cours Type de cours Date Lieu
Ecobilans de matériaux et d'éléments de construction théorique

voir sur 

www.fe3.ch

Divers
Ecobilans des bâtiments théorique Divers
Lesosai & les labels ECO - SGNI/DGNB Minergie-A et ECO pratique Divers

Diverses formations sur le logicel Lesosai sont également organisées par E4tech Software SA.

 

 
Présentation du logiciel

Chaque bâtiment engendre des impacts sur l'environnement. Ces impacts sont liés aux différentes phases de son cycle de vie, depuis sa construction jusqu'à sa démolition et à l'élimination des déchets. Une part importante des impacts totaux d'un bâtiment provient aussi généralement de la consommation énergétique de ce dernier pendant sa phase d'occupation. 

Eco-Bat permet de calculer tous les impacts générés par un bâtiment durant son cycle de vie. La composition du bâtiment est définie par l'utilisateur en ajoutant des éléments formés de différents matériaux. Actuellement, environ 60 matériaux sont disponibles. La consommation énergétique peut également être définie en choisissant des vecteurs appropriés (mazout, bois, électricité, panneaux photovoltaïques, ...) pour caractériser chaque type de consommation d'énergie (eau chaude sanitaire, chauffage, éclairage, ...).

Les résultats sont présentés de manière détaillée  sous forme numérique et graphique. Il est dès lors possible de comparer différents matériaux ou variantes d'éléments de construction afin d'aider l'utilisateur dans le choix de produits respecteux de l'environnement.  Eco-Bat permet également de définir les priorités à adopter lors de rénovations ou de nouvelles constructions. Il est parfois en effet  judicieux de réduire la consommation énergétique du bâtiment lorsque cette dernière est responsable d'un part important des impacts totaux.

 Quelques uns de nos clients...

 
Les impacts environnementaux

Les impacts environnementaux d'un bâtiment sont liés aux différents processus mis en oeuvre durant son cycle de vie. Ces processus consomment des ressources et génèrent des émissions nocives. En effectuant l'inventaire des substances émises , il est possible de déduire un certain nombre d'indicateurs qui mesureront des effets spécifiques tels que le potentiel d'effet de serre ou le potentiel d'acidification.

Plusieurs organismes ont développé leur propre méthodologie afin d’obtenir un unique indicateur « global » regroupant un grand nombre d’effets néfastes. Il s’agit des indicateurs « end-point » tels que UBP, EPS2000, Impact2002+ ou Ecoindicator’99. Chaque méthode pondère différemment les substances émises et les ressources consommées. Chacune possède donc des avantages et des inconvéniant car elles mettent l'accent sur des points différents. A l’heure actuelle, aucune méthodologie ne fait l’unanimité au sein de la communauté des spécialistes de l’analyse de cycle de vie. Toutefois l’UBP semble devenir un indicateur global de référence sur le territoire suisse.

Eco-Bat utilise six indicateurs afin de mesurer ces impacts:

NRE : Non Renewable Energy. Cet indicateur fournit une indication sur la part non renouvelable de l’énergie grise utilisée. Etant donné que les ressources de notre planète ne sont pas infinies, il est judicieux de minimiser l’utilisation d’énergies non renouvelables. L’indice NRE se mesure en [MJ] (méga-joules). 

CED : Cumulative Energy Demand. Il s'agit de l'énergie grise totale nécessaire à la fabrication d'un produit ou la mise en œuvre d'un processus. Cet indicateur englobe l'énergie non renouvelable (fossile, nucléaire, forêt) ainsi que l'énergie renouvelable (hydraulique, solaire, biomasse, éolienne). L'unité de référence est [MJ].

GWP : Global Warming Potential. Cet indice regroupe les émissions de gaz (CO2, N20, CH4, H3, …) contribuant à influencer l'équilibre de l'effet de serre de notre atmosphère. Le GWP n’est pas mesuré dans une unité absolue. Afin d'ajouter la contribution des différents gaz ayant un impact sur l'effet de serre, on compare leur potentiel à celui du CO2. Par exemple, un kilo de méthane (CH4) équivaut à 23 kilos de CO2. On peut ainsi additionner la contribution de tous les gaz ayant un impact sur l'effet de serre. Les résultats sont ainsi exprimés en [kg CO2–eq].

AP : Acidification Potential. Il s’agit des émissions de gaz responsables des pluies acides. Certains gaz tels que le SO2 ou le NH3 se combinent aux molécules d’eau présentes dans l’atmosphère pour former des acides. Ces acides s’introduisent ensuite dans le sol lorsqu’il pleut et en modifient la composition. Les effets s’étendent aussi bien à l’eau qu’à la végétation et se répercutent sur tous les organismes vivants. Les résultats s'expriment en [kg SO2 –eq].

POCP : Photochemical Ozone Creation Potential. Certaines substances contribuent à la formation d’ozone photochimique. L’ozone a des propriétés oxydantes et peut provoquer des troubles respiratoires ou des irritations chez l’homme. Le POCP exprime la quantité d’éthylène équivalente émise. Son unité est [kg C2H4 –eq].

UBP : Umwelt Belastung Punkten. C’est un indicateur appelé « end point » au sens où il ne correspond pas à une unique catégorie d’impacts, mais représente l’ampleur globale de différentes catégories d’impacts agrégées par un système de pondération puis de normalisation. Les UBP aussi appelés « Ecopoints » quantifient ainsi les charges environnementales résultant de l'utilisation des ressources énergétiques, de la terre et de l'eau douce, des émissions dans l'air, l'eau et le sol, ainsi que de l'élimination des déchets.

Sur demande, nous pouvons fournir à nos utilisateurs d'autres indicateurs.  Le nombre d'indicateurs est limité à 6 pour pour les utilisateurs ne disposant pas d'une licence Ecoinvent.

 
Logiciels d'écobilan

Chaque bâtiment engendre des impacts sur l'environnement. Ces impacts sont liés aux différentes phases de son cycle de vie, depuis sa construction jusqu'à sa démolition et à l'élimination des déchets. Une part importante des impacts totaux d'un bâtiment provient aussi généralement de la consommation énergétique de ce dernier pendant sa phase d'occupation.

Il est dès lors utile de disposer d'outils performants permettant de quantifier ces impacts. Le LESBAT effectue des écobilans depuis la fin des années 90. Ayant constaté que ce genre de calcul est fastidieux à faire à la main ou à l'aide d'un tableur, plusieurs logiciels ont été développés pour faciliter le travail en interne. Par la suite, ces outils ont été améliorés afin qu'ils puissent être mis à la disposition de personnes actives dans le domaine de la construction. Actuellement, nous proposons différents outils complémentaires pouvant être utilisés à des stades différents d'un projet:

Eco-Sai  est le résultat de la fusion entre les logiciels USai 3.0 (physique du bâtiment) et Eco-Bat 4.0 (écobilans). Il intègre les fonctionnalités de ces deux outils. Dans le domaine de la physique du bâtiment il permet de calculer des valeurs U statiques et dynamiques,  la capacité thermique ainsi que l'humidité dans les éléments de construction. Eco-Sai permet également d'effectuer une analyse de cycle de vie détaillée d'un bâtiment selon les différents standards en vigueur en Suisse (Minergie ECO, SIA2032, SIA2040, SNBS, GGNB-SGNI). Eco-Sai peut être utilisé comme outil de prédimensionnement ou de dimensionnement dans le cadre d'une évaluation ponctuelle de la performance thermique de l'enveloppe.

Eco-Bat 4.0 et un logiciel indépendant permettant de modéliser très rapidement un bâtiment et de réaliser un écobilan détaillé. Eco-Bat offre de nombreuses fonctionnalités supplémentaires par rapport aux modules ECO et ECO+ et s'adresse avant tout aux utilisateurs souhaitant un outil de prédimensionnement performant. Eco-Bat offre de nombreuses fonctionnalités supplémentaires par rapport aux modules ECO et ECO+ et s'adresse avant tout aux utilisateurs souhaitant un outil de prédimensionnement performant.

Le module ECO permet d'effectuer l'analyse de cycle de vie d'un bâtiment modélisé avec Lesosai. Ce module gratuit est intégré à Lesosai depuis 2008. Il fournit uniquement le résultat global de l'écobilan et s'utilise généralement durant la phase de dimensionnement.

Le module ECO+, également couplé à Lesosai, permet d'obtenir des résultats plus détaillés au niveau des éléments et des matériaux de construction. L'utilisateur peut ainsi aisément identifier les éléments prépondérants et agir en conséquence afin de réduire les impacts environnementaux d'un bâtiment.

Ces outils permettent tous d'évaluer l'énergie grise d'un bâtiment conformément à la norme Minergie-ECO® ainsi qu'au cahier technique SIA2032.

 

 

Quelques uns de nos clients...

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2